Qu’est-ce Que La Fièvre Q?

Dans la plupart des cas, la fièvre Q progresse sans complications. Mais parfois, des symptômes graves peuvent se développer. Cela pourrait provoquer une hépatite, une pneumonie, une endocardite ou une méningite, entre autres.

Qu'est-ce que la fièvre Q ?

La fièvre Q  est causée par une bactérie qui se transmet des animaux aux humains. La maladie a été identifiée pour la première fois chez des ouvriers d’abattoirs australiens en 1937. C’est pourquoi on l’appelait initialement fièvre du Queensland, mais c’est une pathologie répandue dans le monde entier. Une autre explication du nom peut être trouvée dans la cause initialement inconnue : “Q” signifie également le mot anglais “query”, c’est-à-dire pour “question” dans le sens de “discutable” ou “douteux”.

Diverses recherches ont pu préciser  que la fièvre Q est causée par la bactérie  Coxielle burnetii Cette bactérie colonise initialement les animaux d’élevage tels que les vaches, les chèvres, les moutons ou d’autres mammifères. Cependant, il ne cause aucun problème de santé chez les animaux.

Bien que cette maladie puisse survenir à tout moment de l’année, il a été observé qu’elle survenait surtout au printemps et dans les premiers mois de l’été. Le pic de distribution est atteint entre avril et mai. 

Fièvre Q : causes

Fièvre Q : causes

La fièvre Q est généralement une maladie bénigne avec des symptômes pseudo-grippaux. Mais il existe aussi une forme mortelle qui provoque des lésions cérébrales et attaque le cœur, le foie et les poumons. Dans certains cas, la maladie est également asymptomatique.

La bactérie responsable Coxiella burnetii  est particulièrement présente à la naissance chez les animaux,  plus précisément dans le placenta et le liquide amniotique. Le lait, l’urine et les selles des animaux en sont également souvent infectés.

Dans certains cas, l’infection peut se produire sans contact direct avec l’animal infecté. C’est le cas, par exemple, si vous respirez de l’air contaminé par des particules de selles, de l’urine ou du liquide amniotique. La bactérie peut également être transmise par la consommation de lait non pasteurisé provenant d’animaux infectés.

Fièvre Q : caractéristiques et symptômes

On estime que seulement la moitié des personnes infectées présenteront des symptômes. Ceux-ci se présentent généralement deux à trois semaines après le contact avec la bactérie responsable. Les signes les plus courants de ceci incluent ce qui suit :

  • Fièvre avec frissons et sueurs
  • maux de tête et douleurs musculaires
  • nausées, vomissements et/ou diarrhée
  • fatigue et épuisement
  • Douleur dans la poitrine et/ou la région abdominale
  • Toux sèche
  • perte de poids

Tous ces symptômes peuvent être légers ou graves. Si la bactérie infecte les poumons ou le foie, elle peut entraîner une pneumonie ou une hépatite. Les femmes enceintes doivent être particulièrement prudentes, car la maladie pourrait provoquer une fausse couche.

Seulement 5 % des personnes souffrant de fièvre Q développent un tableau clinique chronique. Dans ce cas, les symptômes peuvent se manifester des mois voire des années après l’infection. C’est un problème grave qui peut aussi être mortel. Dans ce cas, une valve cardiaque (ou plusieurs) est souvent infectée.

facteurs de risque

homme avec la fièvre Q

Certains animaux d’élevage ou de compagnie sont infectés par cette bactérie,  mais les animaux sauvages comme les tiques peuvent également en être porteurs. Le facteur de risque le plus important est donc le contact direct ou indirect avec des animaux infectés.

Par conséquent, il existe logiquement un risque plus élevé pour les personnes qui élèvent des animaux ou travaillent dans un abattoir. Les vétérinaires, les chercheurs et les personnes qui travaillent dans la transformation des aliments pour animaux sont également plus susceptibles de le développer. Il a également été démontré que les hommes y sont plus enclins que les femmes.

Dans la plupart des cas, les personnes âgées de 30 à 70 ans contractent la fièvre Q. Il est très rare que cela se produise dans l’enfance. Cependant, lorsqu’un enfant développe la fièvre Q, des symptômes de pneumonie apparaissent généralement.

Autres dates d’intérêt

Le risque d’évolution chronique de la maladie est beaucoup plus élevé dans les situations suivantes : 

  • Si vous avez déjà une maladie des valves cardiaques,
  • en cas d’anomalies des vaisseaux sanguins,
  • quand le système immunitaire est affaibli
  • et chez les femmes enceintes.

Il n’existe actuellement aucun  vaccin contre la fièvre Q disponible. Il est donc important de prendre des mesures de précaution pour éviter tout contact avec les bactéries responsables. En général, la consommation de lait animal non pasteurisé doit être évitée.

Les personnes qui travaillent avec des animaux ou des produits  d’origine animale doivent également être conscientes des symptômes possibles et se faire tester si nécessaire. Les personnes appartenant à un groupe à risque particulièrement vulnérable doivent éviter tout contact avec des animaux.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button