Que Faire Si Vous Avez Une Vessie Irritable? 6 Conseils Utiles

S’il est généralement recommandé de boire 1 à 2 litres d’eau par jour, si vous souffrez de vessie irritable, vous devez réduire cette quantité pour éviter les problèmes. 

Que faire avec une vessie irritable ?  6 conseils utiles

Vous vous posez la question, que faire d’une vessie irritable ? Alors ces recommandations peuvent vous être très utiles. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce sujet.

Une vessie irritable, également connue sous le nom de vessie hyperactive ou hyperactive, entraîne une fuite involontaire d’urine car  l’activité des muscles de la vessie est perturbée et les muscles se contractent soudainement. 

Dans certains cas, seules quelques gouttes sont perdues, mais dans d’autres, une grande partie du contenu de la vessie peut être perdue involontairement.

Cette maladie augmente le risque d’incontinence urinaire. Dans la plupart des cas, l’augmentation initiale de l’envie d’uriner et la perte involontaire d’urine entraînent ce trouble au fil du temps.

Très souvent, les symptômes initiaux sont ignorés et le problème n’est reconnu que lorsque le traitement est difficile et que  la qualité de vie du patient atteint est considérablement réduite.
Il est donc important de surveiller et d’analyser l’évolution de l’envie d’uriner. Une fois diagnostiqué avec la vessie irritable, diverses habitudes et traitements peuvent être très utiles.
Mais que faire d’une vessie irritable ? Vous trouverez alors 6 conseils utiles. Découvrez-les !

1. Que faire si vous avez une vessie irritable ? Évitez certains aliments

Que faire avec une vessie irritable ?  Évitez les saucisses

Une alimentation saine et équilibrée est essentielle lorsque vous avez une vessie hyperactive.

Certains  aliments peuvent aggraver les symptômes car ils ont un effet stimulant. Il vaut donc mieux l’éviter.

Essayez de limiter l’apport en graisses et en calories et évitez les aliments suivants :

  • boissons alcoolisées
  • aliments épicés
  • les agrumes
  • Boissons ou aliments contenant de la caféine
  • boissons gazeuses
  • lait et produits laitiers
  • sucre blanc et farine blanche
  • Viandes frites et salaisons

2. Que faire si vous avez une vessie irritable ? Entraînement quotidien du plancher pelvien

Les exercices de Kegel peuvent être très utiles pour obtenir plus de contrôle du plancher pelvien. Cela peut renforcer le système musculaire complexe dans cette zone, ce qui contribue à améliorer le contrôle lors de la miction.

Ces exercices de contraction peuvent simultanément réduire le risque d’incontinence urinaire  et améliorer la vie sexuelle.

Vous n’avez pas besoin de beaucoup de temps et vous pouvez facilement intégrer les exercices dans votre vie quotidienne.

3. Que faire si vous avez une vessie irritable ? Programmation des toilettes

Que faire avec une vessie irritable ?  Programmation des toilettes

Il peut être très difficile pour les patients à vessie irritable de programmer les toilettes car ils ressentent très fréquemment le besoin d’uriner.

Cependant, cette habitude peut faire partie de la thérapie et de l’entraînement car elle permet de mieux contrôler la situation.

Essayez de programmer exactement quand vous allez aux toilettes  afin que la vessie puisse s’adapter à cet horaire.

Cela peut réduire les contractions lorsque la vessie est vide et en même temps vous entraîner à aller moins souvent aux toilettes.

  • Bien sûr, il ne s’agit pas de fixer de longues “pauses” jusqu’à ce que la vessie n’en puisse plus.
  • Commencez par retenir l’envie d’uriner pendant 3 à 5 minutes et augmentez progressivement ce temps jusqu’à ce que vous puissiez développer plus de résistance.

4. Que faire si vous avez une vessie irritable ? contrôler la consommation de fluides

Beaucoup d’eau est très saine et importante, mais vous devez être prudent avec une vessie irritable car boire de grandes quantités rend le traitement plus difficile.

Vous devez réduire la quantité que vous buvez  et vous adapter à votre situation tout en renforçant la vessie par l’exercice. 

5. Que faire si vous avez une vessie irritable ? Vérifiez votre poids corporel

5. Que faire si vous avez une vessie irritable ?  Vérifiez votre poids corporel

Le surpoids peut être un déclencheur d’une vessie hyperactive ou d’une incontinence urinaire, vous devez donc faire preuve de prudence et essayer de maintenir un poids santé.

L’accumulation de graisse  affaiblit les muscles pelviens  et vous en perdez progressivement le contrôle, ce qui peut entraîner une miction involontaire.

Pour cette raison, il est très important de prendre les mesures appropriées pour atteindre ou maintenir un poids santé.

6. Que faire si vous avez une vessie irritable ? arrêter de fumer

Nous savons tous que le tabac a de très nombreux effets nocifs sur la santé. Même avec une vessie hyperactive, cette habitude est très nocive.

Les polluants et les produits chimiques contenus dans les cigarettes  provoquent une inflammation et affaiblissent les muscles. 

Les conséquences peuvent être ressenties non seulement dans le système respiratoire, mais aussi dans les systèmes urinaire et cardiovasculaire.

Ressentez-vous souvent une envie incontrôlable d’uriner ? Vous n’arrivez pas à contrôler correctement votre vessie et souffrez de décharges involontaires ? Dans ce cas, vous devez consulter un médecin qui peut diagnostiquer une vessie irritable si nécessaire. 

Une fois que vous avez le diagnostic, vous suivez les recommandations de votre médecin et vous pouvez également intégrer nos conseils dans votre vie de tous les jours pour améliorer la situation.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button