Pré-infarctus – Symptômes

Les symptômes d’une crise cardiaque sont différents chez les hommes et les femmes. Les femmes en particulier doivent être prudentes, car les signes peuvent être confondus avec d’autres maladies et, par conséquent, le diagnostic est souvent posé tardivement.

Pré-infarctus - symptômes

Les symptômes d’un pré-infarctus sont généralement faciles à identifier. Si quelqu’un souffre de douleurs soudaines dans la poitrine qui s’étendent au bras gauche et au dos, ils doivent être traités immédiatement car la victime est en danger de mort.

Cependant, s’il s’agit d’un pré-infarctus ou d’une angine de poitrine, la situation n’est pas aussi dangereuse, mais une attention médicale rapide est toujours nécessaire. 

Afin de connaître les symptômes d’un pré-infarctus et de prévenir des problèmes plus graves, nous décrirons ensuite les principaux signes.

Tout d’abord, il faut préciser de quoi nous parlons : un  pré-infarctus est un trouble fonctionnel du muscle cardiaque,  également appelé myocarde. Cela peut entraîner une douleur intense dans la région de la poitrine car le cœur n’est pas suffisamment alimenté en sang.

La douleur thoracique peut être relativement fréquente ou aiguë, ce qui indique clairement une maladie coronarienne qui nécessite un traitement approprié par un cardiologue.

Symptômes d’un pré-infarctus

  • Gêne ou douleur thoracique
  • Douleur intense dans les bras, le cou, la mâchoire, les épaules ou le dos
  • la nausée
  • fatigue
  • difficulté à respirer
  • transpiration
  • états d’anxiété
  • vertiges

Les personnes qui ont eu un pré-infarctus décrivent l’inconfort comme une forte pression sur la poitrine,  comme si elles portaient un poids lourd.

infarctus

Symptômes d’un pré-infarctus chez la femme

Chez les femmes, les symptômes peuvent être très différents,  elles ne ressentent aucune pression ni lourdeur, juste des picotements, des nausées et des difficultés respiratoires ou des douleurs abdominales, il est donc facile de la confondre avec d’autres maladies.

Si le diagnostic n’est pas posé correctement dès le début, cela peut entraîner des effets négatifs.

Quelle peut être la gravité d’un pré-infarctus ?

La durée et la gravité d’un pré-infarctus peuvent varier considérablement. Il faut être attentif et tenir compte des symptômes nouveaux ou différents. Puisqu’il peut s’agir d’une angine de poitrine instable, ce qui est plus dangereux que le classique.

La meilleure recommandation est de consulter un médecin si vous ressentez un ou plusieurs symptômes. Ceux-ci sont une indication claire que quelque chose ne va pas avec le cœur et qu’un traitement est nécessaire.

traitement

  • Prendre un vasodilatateur pour contrôler la tension artérielle, détendre les vaisseaux sanguins et améliorer la circulation.
  • Des changements alimentaires drastiques, en recommandant particulièrement les fruits, les légumes, les céréales complètes et le poisson, et en évitant tous les aliments gras.
  • Activité physique modérée comme la marche, le vélo, etc. Ces formes d’exercice sont excellentes pour améliorer le flux sanguin vers le cœur.

Ne pas oublier…

Un pré-infarctus est également indiqué par des douleurs thoraciques lors d’un travail intense qui disparaissent une fois que l’on se repose.

Une crise cardiaque, en revanche, cause beaucoup plus de douleur et peut durer plus de cinq minutes, et la douleur ne s’améliore pas même au repos.

Comme toujours, la prévention est préférable, alors assurez-vous de mener une vie saine,  consultez votre médecin régulièrement pour des contrôles et pour identifier et traiter tout problème dès le début.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button