L’énurésie Nocturne

L’énurésie nocturne est généralement un problème qui disparaît de lui-même à mesure que l’enfant grandit. Si ce n’est pas le cas, il y a quelques points à surveiller. Nous vous les présentons dans cet article.

pipi au lit dans l'enfance

Normalement, l’énurésie nocturne est un problème qui disparaît de lui-même à mesure que l’enfant grandit . Si ce n’est pas le cas, il y a quelques points à surveiller. Nous vous les présentons dans cet article.

L’énurésie est également connue sous le nom d’ énurésie ou d’énurésie nocturne. Les personnes souffrant de ce problème urinent volontairement pendant leur sommeil. Cependant, cela ne doit pas seulement se produire la nuit.

Pour rester classée comme une maladie, l’énurésie chez les enfants de plus de quatre ans doit survenir au moins deux fois par jour pendant trois mois consécutifs.

L’énurésie touche principalement les garçons. Bien qu’il s’agisse d’un trouble relativement courant, la Society for Pediatrics souligne qu’il n’existe pas beaucoup d’études épidémiologiques à ce sujet. Cependant, les données indiquent que le problème diminue à mesure que l’enfant grandit.

Pipi au lit : miction involontaire

causes

envie d'uriner

La miction nocturne incontrôlée n’a pas toujours une raison spécifique. Cependant, divers facteurs peuvent y conduire.

  • Petite vessie : La vessie n’est pas assez développée pour recueillir l’urine produite.
  • Incapacité à reconnaître une vessie pleine : L’enfant dort profondément et ne se réveille pas lorsque la vessie est pleine. Cela se produit lorsque les nerfs qui contrôlent la vessie ne sont pas complètement développés.
  • Déséquilibre hormonal : L’individu affecté n’a pas une production adéquate de l’hormone antidiurétique ou de la vasopressine.
  • Infection des voies urinaires : En plus de mouiller, l’infection provoque également des mictions fréquentes, des mictions douloureuses et des urines rougeâtres ou roses.
  • Apnée du sommeil : Parfois, l’énurésie nocturne est une indication du syndrome d’apnée du sommeil. Ce sont des troubles respiratoires pendant le sommeil.
  • Constipation chronique : La défécation utilise les mêmes muscles que la miction. Donc si l’enfant est constipé, il est possible que ceux-ci ne fonctionnent pas correctement.

En dehors de ces causes, cette condition peut être héréditaire. Si quelqu’un dans la famille a déjà souffert de ce problème pendant son enfance, le risque que ses propres enfants en souffrent également augmente. Le stress comme autre raison ne doit pas passer inaperçu.

Pipi au lit : symptômes et complications

L’énurésie ne pose aucune menace pour la santé de la personne affectée à moins qu’elle ne soit de nature physique. Le principal symptôme, comme déjà mentionné, est la miction involontaire. Cela se produit généralement la nuit avec une fréquence d’au moins deux fois par mois.

Les complications potentielles incluent le sentiment de honte ou la perte d’estime de soi de l’enfant, il est donc important de le rassurer. Si le problème est dû à des causes physiques, d’autres complications peuvent survenir.

Par exemple, il peut y avoir des éruptions cutanées sur les fesses ou dans la région génitale si l’enfant dort avec des sous-vêtements mouillés.

Pipi au lit : traitement et prévention

Tout d’abord, il est important que l’enfant utilise régulièrement les toilettes tout au long de la journée et de la nuit pour tenter de prévenir l’énurésie.

L’énurésie diminue généralement à mesure qu’elle grandit. Si ce n’est pas le cas, il faut veiller, par exemple, à ce qu’il boive moins de liquide le soir.

Le médecin qui vous traite peut décider d’un traitement pharmacologique et de l’utilisation d’un détecteur d’humidité. Ce sont des appareils qui sont reliés à une compresse sensible à l’humidité. Ainsi, lorsque l’enfant commencera à uriner, cette alarme le réveillera.

Les médicaments ne doivent être utilisés qu’en dernier recours. Ils sont utilisés pour retarder la production d’urine la nuit et pour calmer la vessie.

En plus de ces mesures, il existe diverses mesures préventives :

  • Encouragez l’enfant à aller aux toilettes deux fois avant de se coucher
  • suggérez-lui d’uriner environ toutes les deux heures
  • Évitez les éruptions cutanées en vous lavant les fesses et les organes génitaux tous les matins

Bien que l’énurésie nocturne soit courante chez les enfants et disparaisse à mesure qu’ils grandissent, elle peut persister dans certains cas. Ensuite, il est nécessaire de consulter un médecin immédiatement.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button