Jardin Durable : 6 Conseils Importants

Si vous souhaitez créer un jardin durable, vous devriez faire quelques recherches et considérer certains des conseils que vous trouverez dans l’article d’aujourd’hui. Vous verrez qu’un jardin durable n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le penser. Par conséquent, vous devriez commencer ce projet dès aujourd’hui !

Jardin durable : 6 conseils importants

Un jardin durable se caractérise par une utilisation responsable et efficace des ressources naturelles. Ces jardins respectent la diversité de chaque espèce végétale et leurs cycles naturels dans chaque zone. En d’autres termes, ce sont des espaces écologiques et conviviaux car ils sont le résultat de pratiques culturales saines.

Le jardinage traditionnel a un impact négatif sur l’environnement. Les raisons sont évidentes : consommation excessive d’eau, utilisation de pesticides et utilisation d’espèces végétales qui peuvent nuire à autrui. Un jardin durable est donc un bon moyen de contribuer à la protection de l’environnement.

Quels sont les avantages et bénéfices d’un jardin durable ?

Un jardin durable réduit et optimise la consommation d’eau car vous pouvez récupérer l’eau de pluie pour arroser vos plantes.

De plus, vous pouvez également réduire votre consommation d’énergie. C’est parce que vous le labourez manuellement et que vous utilisez plus d’engrais organique. Lorsque vous compostez vos déchets organiques, vous recyclez les déchets verts et les rendez à nouveau utilisables.

Un autre avantage est que vous pouvez cultiver vos légumes et vos remèdes naturels dans votre propre jardin. Le jardinage durable signifie planter vos propres légumes, fruits et épices. Vous pouvez également planter des plantes médicinales telles que l’aloe vera, la lavande ou l’origan.

6 conseils importants pour un jardin durable

Comment créer un jardin durable ?

C’est plus facile qu’il n’y paraît. Il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail et à consacrer une journée entière à votre jardin.

Jardin durable - compost
En compostant, vous pouvez réduire vos déchets ménagers et utiliser les produits organiques comme compost.

1. La planification vient avant le travail

Mais avant d’enfiler vos gants de jardinage, vous devez réfléchir aux plantes que vous voulez dans votre jardin et à leurs spécificités. Il y a des plantes qui aiment l’ombre. Par conséquent, vous devez les placer sous de grands arbres ou des toits. De plus, certaines plantes ont besoin de beaucoup de soleil, c’est pourquoi elles doivent bien sûr également être placées dans un endroit très ensoleillé. Il y a aussi des plantes qui ont besoin de beaucoup d’eau. Par conséquent, vous devez les planter dans un endroit humide.

Donc, comme vous pouvez le voir, il est très important que vous recherchiez d’abord les besoins de chaque plante pour savoir où est le meilleur endroit pour les positionner.

2. Faites votre propre compost

Le compost est un engrais organique créé par la décomposition de matières organiques (déchets animaux et végétaux). Le compostage est un processus de décomposition de la matière organique contenant des micro-organismes capables de fournir des matériaux riches en nutriments pour le sol.

Vous pouvez faire ce compost en utilisant du fumier animal, des déchets alimentaires, des céréales (riz), de la terre et de l’eau. Pour le réaliser, il suffit de superposer tous les déchets aptes au compostage les uns sur les autres. Ensuite, recouvrez le tout de plastique pour empêcher l’humidité de s’échapper. De plus, vous devez ameublir et incorporer quotidiennement le compost préparé afin que l’oxygène puisse bien circuler.

3. Réutilisez vos graines si vous voulez avoir un jardin durable

Si vous avez acheté des légumes au supermarché, vous devriez réutiliser les graines à l’intérieur au lieu de simplement les jeter. Si vous avez ensuite récolté vos propres légumes dans votre jardin, vous pouvez également réutiliser ces graines. Cela crée un cycle durable.

Conservez les graines dans un endroit frais et sec et étiquetez-les bien afin de pouvoir les différencier facilement plus tard. De cette façon, vous pouvez facilement faire pousser vos propres poivrons, piments, pois, tomates, légumineuses, etc. dans votre jardin.

4. Jardin durable : ne plantez que des variétés locales

Si vous plantez des espèces d’un autre pays dans votre jardin, elles pourraient évincer les variétés que vous possédez déjà. Ces plantes sont dites envahissantes parce qu’elles s’adaptent à n’importe quel environnement et commencent à se multiplier et à se propager de manière incontrôlable.

Les espèces envahissantes ont un impact écologique si important qu’elles peuvent détruire des espèces indigènes ou les forcer à migrer, entraînant une perte de biodiversité.

5. Évitez les herbicides et les produits chimiques

Les herbicides sont des substances ou des mélanges utilisés pour lutter contre les plantes indésirables. Parce qu’ils contiennent des produits chimiques, ils sont nocifs pour l’environnement. Un jardin durable se caractérise également par le fait que vous vous passez complètement de ces produits et que vous enlevez vos mauvaises herbes manuellement.

Vous pouvez également préparer un spray à l’ail pour repousser naturellement les insectes nuisibles. Tout ce dont vous avez besoin est une tête d’ail, des clous de girofle et deux verres d’eau. Mélangez tous les ingrédients, laissez le mélange pendant une journée, puis ajoutez trois litres d’eau. Ensuite, vous remplissez votre spray à l’ail maison dans un flacon pulvérisateur et votre insecticide naturel est prêt !

6. Jardin durable : Récupérer l’eau de pluie

Surtout en été, vous avez besoin de beaucoup d’eau dans le jardin pour arroser suffisamment vos plantes. Un jardin durable se caractérise par le fait que vous utilisez l’eau de pluie pour l’irrigation. Vous pouvez simplement la récupérer dans des barils ou des réservoirs spéciaux de récupération des eaux de pluie. Vous les placez au bout des gouttières de votre maison. Si vous souhaitez conserver l’eau de pluie pendant une longue période, vous devez la stocker dans un récipient hermétique. Si possible, vous devez le faire bouillir au préalable afin qu’il ne se décompose pas si rapidement, puis le stocker dans des bouteilles d’eau en verre de 20 litres.

Jardin durable - eau de pluie sur une feuille
L’eau de pluie est une source d’eau gratuite.

Un jardin durable vous permet d’économiser beaucoup d’argent et de temps

Avoir vos propres légumes dans le jardin vous permet également d’économiser beaucoup d’argent et de temps que vous passeriez autrement à faire vos courses au supermarché. Vous pouvez aussi en profiter pour faire pousser des plantes médicinales pour fabriquer vos propres remèdes maison.

Utilisez un paillis naturel de gravier, de feuilles sèches ou de copeaux de bois pour éviter d’endommager le sol. Cela minimise la perte d’humidité du sol et régule la température. Pour ce faire, vous étalez simplement une couche de matière organique de deux à six pouces sur votre sol.

Si vous souhaitez concevoir et gérer votre jardin de manière durable, vous devez d’abord faire des recherches approfondies, puis, après une bonne planification, commencer à le mettre en œuvre.

Chacun de nous peut contribuer à la protection de l’environnement. Qu’est-ce que tu attends?

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button