Dysarthrie : Causes, Symptômes Et Traitement

La dysarthrie cause un certain nombre de problèmes d’élocution. Aujourd’hui, vous découvrirez les causes de ce trouble, ainsi que les symptômes et les traitements possibles.

Dysarthrie : causes, symptômes et traitement

Les problèmes d’élocution, comme le bégaiement, peuvent avoir de nombreuses causes différentes. Dans cet article nous parlons de la dysarthrie. Vous n’avez probablement jamais entendu parler de ce terme. Il fait référence à une maladie qui affecte les muscles que vous utilisez pour émettre des sons.

La dysarthrie a diverses causes et caractéristiques qu’il est important de reconnaître. Parce que plus cette maladie est diagnostiquée tôt, plus tôt vous pourrez commencer un traitement qui vous permettra de maîtriser ce trouble.

Les causes de la dysarthrie

Pour expliquer les causes de la dysarthrie, nous utilisons l’article “Dysarthrie” comme base. Il explique les différents facteurs qui peuvent provoquer l’apparition de ce trouble. Nous les classons comme suit :

  • Maladie de Parkinson : Les mouvements lents et les tremblements qui surviennent au repos peuvent entraîner une prononciation monotone des sons, mais aussi une réduction du volume de la voix et une mauvaise intonation des mots.
  • Une lésion cérébrale : Une lésion cérébrale traumatique peut provoquer une lésion cérébrale. Ceci, à son tour, peut provoquer un trouble de la parole avec une voix nasillarde, une prononciation fréquemment interrompue des mots et des problèmes d’accentuation des mots.
  • Autres maladies : les maladies dégénératives et les tumeurs cérébrales, par exemple, peuvent entraîner des distorsions dans la prononciation des consonnes, un ralentissement de l’élocution et une difficulté générale à parler.
Une personne atteinte de dysarthrie

Cette affection, causée soit par une lésion cérébrale, soit par une maladie (telle que la maladie de Huntington), affecte les muscles qui contrôlent le langage.

Ce ne sont là que quelques-unes des causes de la dysarthrie. Cependant, il y en a beaucoup plus. Par exemple, un accident vasculaire cérébral, une paralysie cérébrale ou la maladie de Huntington peuvent également provoquer certains des symptômes mentionnés ci-dessus. Nous allons entrer plus en détail à ce sujet ci-dessous.

Les principaux symptômes

Dans la section précédente, nous avons mentionné certains des symptômes de cette condition. Cependant, nous allons maintenant nous attarder sur eux plus en détail. Beaucoup d’entre eux sont inclus dans l’article Parole, langage et déglutition dans la maladie de Huntington.

  • Parler en chuchotant : Une personne souffrant de cette maladie est incapable d’élever la voix et ne peut pas parler avec une intonation normale.
  • Voix nasale : À moins que le nez ne soit bouché ou qu’il y ait un autre problème empêchant le passage de l’air par le nez, la personne affectée a tendance à parler d’une voix nettement nasale.
  • Babble : Les sons des mots sont modifiés ou même supprimés.
  • Rythme de parole irrégulier ou anormal : Si vous souffrez de dysarthrie, vous pouvez avoir un rythme de parole très rapide. Cela rend très difficile de comprendre ce que vous dites. Le débit de parole élevé peut également alterner avec une parole très lente.
  • Discours monotone : Que vous soyez surpris ou que vous posiez une question, votre discours reste le même. En d’autres termes, le ton de la voix reste toujours le même.

Si vous souffrez de ces symptômes, vous devez consulter d’urgence un médecin qui effectuera des tests appropriés pour déterminer si vous souffrez de dysarthrie. Une fois ce trouble identifié, il existe plusieurs façons de le traiter.

traitement de la dysarthrie

La dysarthrie est traitable

Cette condition peut nécessiter l’intervention de professionnels tels que les orthophonistes.

Le meilleur traitement de la dysarthrie dépend des causes . Le médecin traitant décide quelle méthode promet les meilleurs résultats. Cependant, les orthophonistes jouent un rôle très important.

Ceux-ci fonctionnent avec divers exercices pour améliorer la prononciation (respiration, phonation, prosodie, relaxation, etc.). Les thérapeutes aident également à réduire le babillage, à ajuster le rythme autant que possible et à briser la monotonie de la prononciation.

Un psychologue est également généralement consulté, car les patients atteints de dysarthrie s’isolent en raison de leurs symptômes et peuvent souffrir de dépression. Si la condition est grave, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Bref, nous espérons que cet article vous a aidé à mieux connaître ce trouble de la communication peu courant. Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus, n’hésitez pas à consulter votre médecin légiste.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button