Arthrite Pubienne : Causes Et Symptômes

L’arthrite dite pubienne est une douleur dans la région de l’aine qui survient souvent chez les athlètes. Dans cet article, nous présentons leurs causes et symptômes typiques et comment ils peuvent être traités.

Inflammation pubienne : causes et symptômes

La soi-disant arthrite pubienne est une douleur dans la région de l’aine, qui survient souvent chez les athlètes. Dans cet article, nous présentons leurs causes et symptômes typiques et comment ils peuvent être traités.

L’inflammation de l’ os pubien est également connue sous le nom de pubalgie, d’ostéite pubienne ou de hernie de l’athlète. Le dernier terme dérive des maux de nombreux athlètes, où le problème survient en raison d’un surmenage physique surtout si votre entraînement implique beaucoup de répétitions ou de changements de rythme.

Ci-dessous, nous expliquons en détail les causes, les symptômes et les options de traitement de ce problème.

Causes de l’inflammation pubienne

L’arthrite pubienne survient lorsque les muscles sont surutilisés à la suite de mouvements répétitifs. Par conséquent, les personnes qui pratiquent des sports de compétition doivent généralement lutter contre cela.

Cependant, il y a quelques aspects qui favorisent leur apparition et qui sont donc particulièrement importants à noter.

  • Une préparation physique insuffisante : Les personnes qui font habituellement peu de sport et qui ne sont donc pas en bonne forme physique sont plus sujettes à la pubalgie lors de la pratique de certains sports.
  •  Manque d’exercices d’échauffement : Il est indispensable d’échauffer suffisamment les muscles avant de faire de l’exercice. Pour cette raison, commencer trop rapidement peut également entraîner une inflammation pubienne. Il est donc particulièrement important de prendre suffisamment de temps.
  • Caractéristiques anatomiques : Il est possible que certaines personnes soient plus à risque en raison d’une blessure à la région pubienne ou de leur forme physique.

Ainsi, lors du choix d’un sport, ces points, en particulier ce dernier, doivent être pris en compte afin de ne pas entraîner de complications ou de souffrir des symptômes de la hernie d’un athlète.

Symptômes de l’inflammation pubienne

Souffrir de pubalgie n’est pas très agréable. Selon certaines études, leurs symptômes classiques incluent des douleurs à l’aine et au pubis, qui peuvent irradier vers les adducteurs et l’abdomen.

Ci-dessous, nous expliquons comment les symptômes peuvent se développer afin de pouvoir mieux les traiter.

  • Douleur avant ou après l’exercice : Ceci est considéré comme le premier signe d’alerte, à ne pas confondre avec des muscles endoloris ou une mauvaise posture. Ils sont généralement légers puis disparaissent.
  • Inconfort intense à l’ effort : Si rien n’était fait pour la raison précédente, la douleur survient maintenant à l’effort et est beaucoup plus intense.
  • Mouvement restreint : La douleur est également ressentie au repos. À ce stade, la liberté de mouvement est déjà restreinte.

Ainsi, l’inconfort augmente et indique qu’il y a un problème dans la décompensation des muscles. Dans ce cas, un traitement approprié est nécessaire.

options de traitement

Il existe différentes façons de traiter la pubalgie. Ceux-ci dépendent de la phase dans laquelle vous vous trouvez ou de l’intensité de la douleur.

  • Exercices de renforcement et d’ étirement : Ils aident à compenser suffisamment les muscles. Ils font partie d’un programme de rééducation qui comprend de la physiothérapie, de l’ostéopathie et de l’électrostimulation.
  • Anti- inflammatoires : Lorsque la douleur est intense et que l’exercice est gêné, ces médicaments sont utilisés pour réduire l’inconfort.
  • Exercices d’échauffement spécifiques : Pour éviter que la pubalgie ne devienne chronique, des exercices d’échauffement doivent toujours être pratiqués.
  • Intervention chirurgicale : Dans les cas extrêmes, la chirurgie peut également être utile pour réduire la pression dans la zone touchée.

Comme déjà mentionné, l’inflammation des os pubiens survient principalement chez les athlètes. Par conséquent, si vous ressentez des douleurs dans cette zone, vous devez absolument consulter un médecin.

La détection précoce permet un traitement efficace avant que le problème ne s’aggrave.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button